Dans le Vieux-Montréal, Guy Chevrette veut relancer les réverbères allumés à la main

Un des réverbères allumé à la main

Après avoir défendu l’industrie du bois d’œuvre puis les taxis, voilà que le nouveau combat de Guy Chevrette serait de relancer les réverbères allumés à la main dans le Vieux-Montréal.

Disparus depuis le début du siècle dernier, ces réverbères allumés à la main ont été remplacés depuis par des réverbères électriques.

Il n’est pas clair si monsieur Chevrette veut ramener les réverbères à l’huile mais il est clair que ceux-ci devront être allumés à la main par un individu avec tout le protocole entourant le processus d’allumage.

L’ADADRAM (L’Association Des Allumeurs de Réverbères À la Main) serait en train de se former et on y compterait déjà 17 membres. Les membres pourraient même former un syndicat dépendant.

Selon le succès à Montréal, par la suite, il se pourrait que l’Association étende son membership aux villes de Trois-Rivières, Québec, Sherbrooke et Gatineau.

Ex ministre péquiste,  maintenant devenu à ses yeux le défenseur du veuf et de l’orpheline, Guy Chevrette est clair là-dessus, la technologie ne viendra pas à bout de l’homme. L’homme est plus fort que la machine selon lui, tant physiquement, économiquement et psychologiquement. Chevrette est catégorique, cela serait bon pour l’économie touristique de Montréal d’avoir un retour des réverbères allumés à la main.

Avec la vision technologique de monsieur Chevrette, il est clair que le Québec est économiquement sur le bord du précipice et qu’avec lui la province fera un pas en avant.

Il n’y a pas de doutes selons plusieurs membres de l’ADARAM, monsieur Chevrette est allumé.

2 Commentaires on "Dans le Vieux-Montréal, Guy Chevrette veut relancer les réverbères allumés à la main"

  1. Sacré M. Chevrette, toujours des idées technologiquement en avance par 100 ans.

  2. Chevrette moi j’ai toujours pensé ma vieille Chevette jaune stripée noire avait été nommé en son nom. Un char totalement déglingué. Si vous voulez la voir est dans une cour à scrap près de Farnham.

Laisser un commentaire