La vraie histoire de l’origine de la poutine

poutine

Oubliez les histoires de l’origine de la poutine à Drummondville, Warwick ou Princeville le journal a trouvé la vraie origine de la poutine.

C’est le major Edouard Whoolesse de la 73e armée américaine du célèbre général George Patton qui en serait l’inventeur.

Se rendant à Gela en Sicile durant l’invation appelée opération Huskly, dans un petit restaurant où la serveuse Marzia Mariani opérait, Whoolesse a demandé des frites françaises, accompagné de mozzarella et une sauce gravy à part.

Ne parlant pas très bien l’anglais et gesticulant tant bien que mal, Mariani tentait de convaincre son client de mettre la sauce avec le mozarella et les frites.

Finalement elle a baragouiné cavalièrement à son client “put in !” pour lui faire comprendre “mets-la dedans”.

Il a pris la sauce gravy, l’ajouta à son assiette de frites et de mozzarella et le plat fût ainsi nommé “put in” puis plus tard renommé “poutine” par les chefs français alors que Whoolesse a commandé un plat identique à Paris.

4 Commentaires on "La vraie histoire de l’origine de la poutine"

  1. Hey la pout ça vient de Drummondville. Qui a un festival de la poutine? Drummondville, pourquoi chercher plus loin?

  2. Sont tu fatiguants avec ça! La poutine ça vient de Tingwick. C’est mon grand-père Roger-Charles qui l’a inventé.

  3. La poutine c’est trop gras. Les gens croient que c’est bon mais ça ne l’est pas pantoute. Ça devrait être interdit de vendre pareille cochonnerie

  4. S’t’un gars de Dolbeau qui a inventé ça. Le chef avait presque pas de dents dans bouche. Y a dit « routine » pis le monde ont compris « poutine ».

Laisser un commentaire