Pénurie de cannabis à la SQDC, la CAQ songe à appeler les Hells en renfort

Pénurie de cannabis à la SQDC, la CAQ songe à appeler les Hells en renfort

Il semblerait que le gouvernement de la CAQ songerait à faire appel aux Hells pour regardier les tablettrs des succursales de la SQDC.

La plupart des succursales de la SQDC sont présentement en pénurie de cannabis. Les fournisseurs du gouvernement peine à garnir les tablettes des succursales. Le gouvernement ferait grande pression sur les gérants des succursales pour augmenter les ventes. Mais ces derniers ne peuvent acquérir davantage de cannabis.

« Le gouvernement de la CAQ semble oublier que le cannabis ne peut pas pousser plus vite que la nature le permet. » – un gérant de la SQDC qui désire conserver l’anonymat

Ainsi donc, le cousin du beau-frère de la demie-soeur d’un délégué syndicale d’un groupe d’employés d’une succursale de la SQDC de la grande région de Montréal a contacté le journal pour faire part de conversations de caquistes qui se sont rendus à sa succursale durant un midi mardi dernier.

« Ils discutaient entre eux. C’étaient des caquistes sont facile sà reconnaître. Sont habillés comme des comptables, ça jasent fort, puis lancent une idée, reculent, en lancent une autre, puis finalement reviennent à la première idée mais de reculons. Ensuite ils ont discuté avec mon gérant. Ils ont mentionné que les fournisseurs ne pouvaient pas répondre à la demande et qu’il faudrait se tourner vers les Hells pour alimenter les tablettes. Je suis certain d’avoir entendu le mot Hells. Aucun doute. Puis en fait je suis pas certain, j’avais fumé un peu de stock qui restait. Faut goûter si on veut bien conseiller les clients. »

Le Journal à contacté un Hells dont on terra la source.

« Aucun doute que nous pouvons les alimenter, on peut même faire venir du stock de Colombie, de République Dominicaine et de Jamaique. S’ils passent une commande, ça arrive dans une semaine de façon illégale au Canada ou en 24 heures s’ils nous laissent atterir à Dorval de façon légale. » – Bob “La Chique” Lamothe-Labonté

Puis notre source nous a recontacter.

« Heille!!! Vous étiez pas supposer garder mon anonymat? C’est ce que vous m’aviez dit avant l’entrevue. » – Bob “La Chique” Lamothe-Labonté, motard criminalisé

« Oops! » – Réal, journaliste du Journal de Réal

 

Soyez le premier à commenter on "Pénurie de cannabis à la SQDC, la CAQ songe à appeler les Hells en renfort"

Laisser un commentaire