Un homme développe un QI de 64 après avoir fait un cunnilingus à une femme tous les jours pendant un an

Le cunnilingus rendrait stupide celui ou celle qui le prodigue sur une base régulère

Un étudiant de Harvard vient d’obtenir le score le plus bas de l’histoire sur un test de QI conçu par Mensa, et il affirme que son résultat étonnant est dû au fait qu’il prodigue un cunnilingus par jour.

L’étudiant de 23 ans, Luke McLinus, était membre de la haute société de QI Mensa, après avoir marqué 154 dans son test de qualification en Novembre 2014.

Le jeune homme, étudiant en neurologie, a cherché des moyens de diminuer son intelligence, et après avoir pris un nouveau test de QI il ya deux semaines, il semble qu’il a réussi.

Il aurait diminué son QI de plus de 90 points en 14 mois, après avoir commencé à prodiguer un cunnilingus par jour sur sa co-chambreuse. consentente, et à d’autres occasions la soeur de celle-ci. Ses nouveaux résultats montrent que son intelligence cognitive, sa perception et sa mémoire se sont grandement détériorés.

Selon son dernier test supervisé, son QI est maintenant évalué à 66, ce qui le rend plus stupide de l’histoire de l’université Harvard et le plaçant parmi les étudiants américains inscrit à la maîtrise les plus stupides du pays.

“J’ai fait beaucoup de recherches sur les moyens qui peuvent diminuer l’intelligence, et j’ai découvert que le cunnilingus et le fluide issu du vagin était probablement la façon plus simple et la plus efficace d’entre tous.” – Luke McLinus au magazine  Science for Life.

“Il existe de nombreux éléments nutritifs et chimiques qui sont extrêmement importants dans l’influence du cerveau, dont le fluide issu du vagin de la femme lors de l’orgasme.” – Luke McLinus

Selon M McLinus, il a commencé à remarquer les effets néfastes moins de deux semaines après qu’il a commencé à prodiguer des cunnilingus quotidiennement à co-chambreuse.

La présidente de Mensa International, Bibiána Balanyi, affirme que M McLinus pourrait être l’une des trois personnes les plus cancre de l’histoire et membre de son organisation.

Selon plusieurs experts, la théorie de M McLinus est, en effet, fondée sur des faits scientifiques, et il est très plausible de croire que les personnes prodiguant des cunnilingus pourraient affecter leurs capacités intellectuelles. Un phénomène similaire aurait été observée chez des femmes lesbiennes dans une étude de l’UCLA.

Le liquide issue du vagin lors de l’orgasme féminin contient près de 20 protéines néfastes au cerveau.

Ce même fluide contient également des composés favorisant l’humeur tels que le cortisol, l’oestrogène, l’oxytocine, l’hormone de libération de la thyrotropine, la sérotonine, la prolactine et la mélatonine.

Donc le sujet est de bonne humeur mais perd de son intelligence à chaque fois qu’il prodigue un cunnilingus.

Beaucoup de ces éléments pourraient aider à obtenir un meilleur sommeil, surtout pour celle qui reçoit le cunnilingus et qui a l’orgasme qui en découle. Mais rien n’indique que la personne qui le prodigue se sente mieux sinon qu’elle est plus de bonne humeur mais qu’elle perd de son intelligence.

 

Soyez le premier à commenter on "Un homme développe un QI de 64 après avoir fait un cunnilingus à une femme tous les jours pendant un an"

Laisser un commentaire